- THE NORTH WOOD FACTORY -

Vénus au Bain

Ce costume est une métaphore du temps qui passe. Cette femme est vêtue d'une toile que l'eau va venir sublimer. Le ruissellement de la pluie est multiple, non mesurable, surprenant. Chaque goutte trace son chemin, à sa vitesse et vient créer un réseau en se fondant dans le chemin d'une autre. Le ruissellement pourrait être le réseau sanguin, ou encore le jet des couleurs de l'artiste sur une toile.

 

Dans le cadre d'un projet supervisé par le metteur en scène Raphaël Patout et la costumière Sigolène Petey, le costume a été pensé comme une matière à jeu. Il est alors mis au cœur du processus de création, avant même la dramaturgie. Il permet à la comédienne Marie-Ange Gagnaux de ressentir le costume et faire naître une intention de jeu.

Le concept primaire de ce costume altérable au contact de l'eau a été d'observer le ruissellement sur du textile et de le conditionner. L'eau colorée vient l'altérer de façon minérale et crée des motifs. 

 

Ce costume questionne plusieurs temporalités: celle de la représentation où d'un espace vierge surgit un tableau coloré et celle de la toile exposée qui continue de se moduler grâce à l’imprégnation des couleurs dans la fibre textile mais aussi l'imperméabilisant qui l'évacue pour laisser des surfaces blanches.

Photos: Jean Michel Touzin

Film: Clément Fessy